Sur Internet, diverses compagnies publicitaires et multinationales du numériques  vous pistent et monétisent les informations qu'elles détiennent sur vous. Certains pays où la démocratie n'a pas bon goût bloquent des pans entiers d'internet. Des pirates malveillants volent des données personnelles sur les réseaux wifi publiques…

La réponse ? Utilisez un VPN.

En effet, un VPN (Virtual Private Network en anglais), est comme son nom l'indique, un Réseau Privé Virtuel, qui en relayant votre connexion à travers les serveurs de la compagnie VPN que vous utilisez, vous permet dans une certaine mesure d'anonymiser  votre connexion, de passer outre d'éventuels blocages, de chiffrer votre trafic ou encore de visionner le catalogue US de Netflix et de télécharger des torrents en toute impunité (de distributions Linux bien sûr 😉).

Contourner les restrictions locales

En vous connectant à un serveur dans un pays où la législation est plus souple, vous pouvez contourner certaines restrictions locales, comme une vidéo Youtube bloquée dans votre pays, ou un site de torrent sur liste noire.

Ainsi à l'aide d'un VPN il est possible d'accéder à des contenus bloqués, comme en France où plusieurs dizaines de milliers de sites sont actuellement blacklistés par les Fournisseurs d'Accès à Internet suite aux demandes du gouvernement, dont les sites d'informations scientifiques Sci-Hub et Libgen.

Il est même possible de se connecter, sous certaines conditions, à un serveur VPN depuis la Chine, et donc de passer outre le grand filtrage chinois d'internet. Mais il est important de vérifier la légalité de l'utilisation d'un VPN dans votre pays, ce qui n'est pas le cas en Chine.

Enfin, mentir sur sa véritable localité à d'autres avantages et permet de nombreuses économies, avec par exemple la possibilité d'accéder aux catalogues Netflix d'autres pays (celui des US étant le plus fourni), de réserver dans certains cas des billets d'avions avec de fortes réductions, d'acheter des jeux sur steam moins cher depuis un pays asiatique bien connu, etc.

Naviguer anonymement

Veuillez faire attention à utiliser un navigateur différent de votre navigateur quotidien, ou supprimez régulièrement vos cookies, puisque ceux-ci pourraient permettre de vous identifier très facilement.

Puisque vous n'effectuez pas directement vos requêtes vers les sites que vous visitez, ceux-ci seront en théorie incapable de savoir qui vous êtes réellement, seul le VPN mandataire sera visible. Mais vous ne serez pas non plus totalement à l'abri d'espionnage d'organisation gouvernementale comme la NSA. Vous pouvez nottament limiter l'empreinte que laisse votre navigateur sur internet pour rendre cette tâche plus difficile.

Attention : un fournisseur de VPN fiable doit fournir ses propres serveurs DNS pour éviter des fuites à ce niveau, et votre connectivité ipv6 doit également être relayé. Une fonction KILL-SWITCH coupant votre accès à internet en cas de déconnexion du VPN est apprécié.

En revanche certains services peuvent faire fuiter votre véritable adresse ip comme  le WebRTC. Voir comment le désactiver sur mon article à ce sujet. Vous pouvez tester sur le site suivant si votre adresse IP réelle fuite de quelque manière que ce soit en étant connecté à votre VPN.

Ipleak.net

Surfer en relative sécurité

En passant par le tunnel VPN, votre connexion est chiffrée, souvent à l'aide d'une clé AES-256, jusqu'au serveur VPN. Le reste du trajet lui est acheminé en clair, ou chiffré à l'aide du traditionnel protocole TLS depuis le serveur jusqu'au site visité.

Un attaquant qui tenterait de sniffer le traffic réseau d'un réseau peu sécurisé se retrouverait donc avec du contenu chiffré, illisible, garantissant la sécurité des informations circulant sur le réseau.

Toutefois vous ne serez pas à l'abri d'une éventuelle mauvaise manipulation. Vous êtes toujours des victimes potentielles de tentatives de phishing et l'utilisation d'un VPN ne vous empêchera pas d'installer un virus sur votre ordinateur. Heureusement certaines compagnies proposent en option un blocage des sites malveillants les plus importants.

P2P

Il est également possible de partager des fichiers en pair-à-pair (en toute illégalité légalité​) de façon anonyme grâce à une connexion VPN. D'ailleurs la plupart des compagnie de VPN disposent de serveurs dédiés à cet usage. Vous n'aurez donc plus à vous souciez du couroux de la HADOPI lorsque vous téléchargez vos iso linux et vos films libres de droits. 😎

À vous de seeder !

Quel VPN choisir ?

Prenez un abonnement payant ! Il se trouve que la majeur partie des offres VPN gratuites sont de très mauvaise qualité. De plus, ce genre de service est toujours payant, alors si vous ne payez pas c'est qu'il y a potentiellement des pratiques peu éthiques derrière (publicités, revente de données, etc).

Prenez un VPN qui n'enregistre pas votre activité, qui demande le moins d'informations possible sur vous et qui dispose d'un large gamme de serveurs, etc. Les petits plus sont par exemple la possibilité d'intégrer un blocage de la publicité, ou une double connexion VPN, votre traffic étant relayé et chiffré deux fois.

Finalement, votre choix de fournisseur de VPN est avant tout une question de confiance puisque votre VPN, en tant qu'intermédiaire de confiance, se verra transmettre l'entièreté de votre traffic.

Sécuriser votre connection internet

VPN haut de gamme avec vitesse de tranfert ultra-rapide et sécurisée.