Derrière ce titre se trouve une distribution GNU/Linux permettant de s'auto-héberger très simplement, sans besoin de connaissances poussées.

Mais commençons par le commencement.

Pourquoi s'auto-héberger ?

L'auto-hébergement consiste à gérer soi-même son propre serveur sur lequel on hébergera ses données personnelles sans reposer sur des tiers. Ainsi, au lieu de permettre à Facebook de vendre nos profils, de stocker nos documents chez Dropbox, ou de confier ses communications personnelles à Gmail, pourquoi ne pas se sortir les mains des poches et héberger, sur un machine dédié, des alternatives libres à ces services que nous utilisons tous les jours ?

C'est quoi Yunohost ?

YunoHost est une distribution GNU/Linux basée sur Debian et composée, essentiellement, de logiciels libres, ayant pour objectif de faciliter l’auto-hébergement. En effet elle permet de réduire drastiquement le temps nécéssaire à l'administration et supprimer en partie la barrière technique qui empêche souvent de se mettre à l'auto-hébergement.

Le nom YunoHost est l'acronyme de « why you no host ? », qui signifie, dans un mauvais anglais, « pourquoi vous n'hébergez pas ? ».

Pour débuter, vous aurez simplement besoin d'une connexion internet fiable (de préférence avec une vraie box), d'un nom de domaine et d'un ordinateur, ou autre carte ARM (RaspberryPi). Si vous ne pensez pas en avoir regardez du côté de votre grenier, recycler un ordinosaure se fait très bien pour de l'auto-hébergement.

Il est bien aussi possible de se faire attribuer un domaine en .noho.st, .nohost.me ou encore en .ynh.fr fourni par Yunohost si vous n'en avez pas. Bien entendu utiliser un sous-domaine d'un service gratuit comme Netlib.re est aussi possible.

Bien sûr il est également possible d'installer Yunohost sur un Serveur Privé Virtuel (VPS) à distance, mais on perd un peu l'intérêt de la souveraineté physique de ses données… Ma foi, si vous n'avez pas un accès internet fiable, assez rapide et constant, ou que vous rencontrez d'autres limitations sur un hébergement à domicile, s'héberger sur une machine virtuelle reste une solution très appréciable. Vous pouvez notamment vous rapprocher d'un CHATONS près de chez vous et voir s'il ne propose pas un tel hébergement.

Installation

Yunohost s'adapte à de nombreux supports, du moment que votre matériel est compatible vous pouvez l'installer de toutes les manières suivantes :

Pour tester Yunohost :

Les images iso sont disponibles ici

Une fois l'installation du système, il faudra procéder à la post-installation qui configura votre système avec :

  • un serveur LDAP pour gérer de multiples utilisateurs ;
  • un serveur de courriel complet ;
  • un serveur de messagerie instantanée XMPP ;
  • une intégration avec Let’s Encrypt pour avoir facilement du HTTPS ;
  • un gestionnaire d’applications, installables et fonctionnelles en quelques clics.

Mais bien sûr, vous pouvez (et devez) compléter votre installation par les nombreuses applications disponibles.

Envie d'une nouvelle application ?

Interface

Que ce soit au niveau de l'interface d'administration ou de l'interface utilisateur, le soin est là. Un gros travail a été fait sur l'UX/Design : tout est épuré, intuitif et simple au possible.

Interface d'administration - Yunohost
Interface utilisateur - Yunohost

Pour installer une nouvelle application, pour mettre à jour son système, ou pour relancer un éventuel service tombé en panne, tout se fait en quelques clics. Fini les longues heures perdues dans une documentation hasardeuse. 😉

Installation de Rainloop. Rien de bien méchant

Si vous aimez une approche d'administration plus rustique traditionelle, il existe heureusement pour vous un outils de gestion de votre serveur Yunohost en ligne de commande.

Sécurité

Au niveau de la sécurité Yunohost n'est pas en reste : en vous forçant à utiliser un certificat SSL (Let's Encrypt ou autre), avec une gestion de pare-feu automatique et une configuration fail2ban très complète, par défaut votre serveur commence à être bien équipé.

Un audit de sécurité à même été effectué par Léo Depriester et les résultats sont assez bons : 😜​

Pour en savoir plus sur la sécurité, voir la page dédiée à ce sujet.

Sauvegardes

Il est très important de sauvegarder les configurations et autres données de son serveur. On n'est jamais à l'abri d'un éventuel incident (corruption de base de données dû à une perte de courant, perte de l'accès, piratage, etc). Il s'agit donc de mettre en œuvre une politique de sauvegarde durable en définissant les données prioritaires à être sauvegarder.

Backup Meme

En attendant de supporter pleinement les sauvegarde avec BorgBackup, Yunohost permet de sauvegarder assez facilement les configurations du système, les données système et les applications, via l'interface web :

Sauvegarder avec Yunohost

ou assez facilement en ligne de commande :

yunohost backup create

Cela créera des archives en .tar.gz contenant «les fichiers les plus pertinents».

Pour plus de précision se référer à la page de documentation de Yunohost.

Conclusion

Si vous aviez déja songé à vous auto-héberger en y ayant renoncé, vous devriez laisser sa chance à Yunohost. Je n'ai, pour ma part, jamais rencontré un outil véritablement comparable à ce que propose Yunohost. Il s'agit tout simplement du plus simple (oups… la tautologie 😇 ).

Bien sûr, si vous n'avez absolument aucune connaissance particulière en hébergement, vous allez sans-doute galérer. Mais, en n'étant moi-même pas un sysadmin du tonnerre, je vous garantis que l'utilisation globale de Yunohost est à porté de tous.

Allez donc faire un tour sur le site du projet, commandez une Raspberry Pi si vous n'en avez pas déja, et mettez vous à l'auto-hébergement !

Remerciements

Je tiens à remercier @AngesDesTénèbres, @Chakiral et les autres anonymes pour leurs relectures et corrections, mais surtout un grand Merci à toute l'équipe de Yunohost pour nous faire profiter de cette formidable distribution. Et n'hésitez pas à leur faire un don !

Donate via Liberapay